Festival de Crespières


L’année dernière, le Festival s’était plutôt bien passé même si nous nous étions inscrits au dernier moment et que nous étions installés dehors.

Cette année encore, c’est dehors que nous avons dû exposer, mais le temps cette fois a été beaucoup moins clément. Dommage donc, même si le public et les autres auteurs présents ont, eux, été plutôt chaleureux.

Le seul point positif est que ce festival nous a permis de revoir Brice Goepfert ainsi que Massimo « Zeddero » Armillei (qui s’est, hélas, perdu dans Saint Germain en Laye faute de transport en commun pour Crespières).