Annuaire des artistes


Nom :  Fabrice MONTOUT Pseudo : Georges Vé Adresse : Téléphone : E-mail : fabrice.montout@neuf.fr Site Web : Fabrice Montout (dit Georges Vé) a commencé à lire des bandes dessinées avec les éditions Lug lorsqu’il était adolescent. Il a remporté un prix en participant à un concours avec une adaptation bd d’un texte de Maupassant. Plus tard, il est passé par les beaux-arts ou il a expérimenté d’autres médias, comme la vidéo et la photo… Il a malgré tout gardé une préférence pour la peinture et le dessin. Depuis 2007 il expose régulièrement ses travaux à Paris et en Ile de France. Participer à Ganesha est pour lui une opportunité de se relancer dans la narration. Il considère la BD comme un mode d’écriture complet et souhaite continuer à expérimenter dans ce domaine. Il écrit en ce moment un long récit qu’il souhaite traiter en peinture.  

MONTOUT Fabrice



Nom : Pseudo :  Zeddero Adresse : Téléphone : E-mail : Site Web : http://zeddero.over-blog.com/  Zeddero, malgré son parcours scientifique, ressent sa passion pour la BD toujours plus grandissante et envahissante au point de s’y consacrer corps et âme. Cette quête éperdue aboutit après tant d’années d’errance à la publication d’un premier album chez YIL édition : « Requiem pour un esquimau » (fido, tome 1). Avant de concrétiser cet objectif, il a du user quantités de crayons et plumes et litres d’encre de Chine dans les fanzines, parmi lesquels ElonanHeroes (de l’association ElonanComics dont il est devenu membre) et Ganesha, auxquels il continue de participer. Autodidacte, il a appris à dessiner sous l’influence franco-belge des dessinateurs du journal Spirou. Il en garde un style « vieille école ».  

Zeddero



Nom :  Eva TRANCHANT Pseudo :  Callysta Adresse : 17bis rue Chantereine – 78250 Hardrcourt Téléphone : 06 10 12 22 58 E-mail : evatranchant@yahoo.fr Site Web : «Appréhender la vie par le mouvement est une des voies pour en comprendre le sens » C’est ainsi que depuis l’enfance, Callysta s’intéresse à différentes formes d’expressions : la danse, la musique, les arts plastiques… De 1990 à 2005 elle expose ses oeuvres en région parisienne. Après une formation en art thérapie, elle intègre une équipe hospitalière en addictologie et utilise comme médias thérapeutiques l’expression corporelle, les arts plastiques, la musique et l’écriture. Elle entreprend cette année une formation en dessin d’illustration Bande dessinée. Pour Callysta, au même titre qu’un tableau, la BD est un moyen efficace pour transmettre des émotions au-delà des mots.  

TRANCHANT Eva



Nom : Pseudo :  777 Adresse : Téléphone : E-mail : Site Web : http://dessinateur777.deviantart.com/ 777, de son vrai nom Florian Lecuyer, a 32 ans et est originaire de la région parisienne. Ayant commencé à dessiner très jeune, il n’a jamais cessé depuis. Autodidacte en herbe, mises à part quelques courtes visites dans des ateliers ou dans une classe, il a développé son crayon dans son coin avec le résultat de ses propres expériences. Ses influences sont très marquées par les bandes dessinées de tout genre, à commencer par les bons vieux albums franco-belge. Le légendaire Franquin et son style mythique, le duo Uderzo-Goscinny et Morris qui représente la finesse de l’humour bien ajusté, furent les mentors de sa jeunesse. Génération « club Dorothée » oblige, Il a été, en parallèle, très marqué par les premiers mangas importés en France. Son style actuel a été mis au point au lycée,...

777



Nom : Hélène LE DAUPHIN Pseudo : Adresse : Téléphone : E-mail : Site Web : http://heleneledauphin.blogspot.fr/ Hélène Le Dauphin a suivi des études d’Histoire de l’Art et d’Audiovisuel, s’orientant vers le montage vidéo sans pour autant perdre de vue sa vocation première, inventer des histoires et les partager. Elle a appris le dessin en autodidacte, du gribouillis sur un coin du cahier en cours à des créations plus élaborées. Elle apprécie particulièrement l’aquarelle et les possibilités offertes par le numérique. Pendant son enfance, elle reproduisait des dessins de bandes-dessinées diverses, telles que Thorgal, Valérian et Laureline ou encore Olivier Rameau. Au lycée, elle se prend de passion pour Chris Claremont, le créateur des Uncanny X-men. Par la suite, elle s’intéresse aux primitifs flamands, aux peintres traditionnels chinois, japonais et coréens, au romantisme et au mouvement symboliste.

LE DAUPHIN Hélène